Physiothérapie, hydrothérapie, préparation physique du chien de sport. Formations professionnelles

03 Mar

Intérêt d’un Laser thérapeutique dans la prise en charge des affections douloureuses et inflammatoires

Intérêt d’un Laser thérapeutique dans la prise en charge des affections douloureuses et inflammatoires

Dr Poitte : intérêt d’un Laser thérapeutique dans la prise en charge des affections douloureuses et inflammatoires, aigües ou chroniques

Intérêt d’un Laser thérapeutique de classe IV dans la prise en charge des affections douloureuses et inflammatoires, aigües ou chroniques.

Par le Dr. Thierry Poitte DMV DIU Douleur CES Traumatologie et Chirurgie Ostéo-Articulaire

Les Lasers thérapeutiques modernes de classe IV, à diodes semiconducteurs Aluminium, Arsenide Gallium offrent des perspectives thérapeutiques particulièrement intéressantes dans la prise en charge d’affections douloureuses et inflammatoires,aigües ou chroniques. Ces propriétés thérapeutiques sont connues depuis plusieurs années : elles sont attestées par des publications scientifiques et de nombreuses observations cliniques réalisées en médecine humaine et vétérinaire, notamment aux Etats Unis.

Les résultats sont liés aux progrès technologiques des Lasers et sont soumis à des hautes exigences de fabrication des diodes : la qualité du Laser utilisé est essentielle pour permettre une pénétration suffisante et des absorptions d’énergie dépendantes des tissus rencontrés.

Une puissance élevée de 8 Watts par diode est nécessaire pour la pratique canine. Trois diodes (et donc trois longueurs d’onde 660, 800 et 970 nm ), fonctionnant de manière simultanée optimisent les pics d’absorption et les temps de traitement.

La lumière laser peut être émise soit de manière continue, soit sous forme d’impulsions : la combinaison de plusieurs fréquences d’impact améliore les résultats ; l’offre d’un mode ISP (Inter Super Pulse) permet le traitement de zones profondes sans accumulation de chaleur en surface, ce qui est particulièrement intéressant pour les animaux à peau sombre.

L’énergie transmise par le faisceau laser est absorbée par la mélanine, l’eau, l’hémoglobine et le cytochrome C, principale enzyme mitochondriale responsable de la chaîne respiratoire.

La somme des effets biologiques obtenus est appelée photobiomodulation : l’élévation de température entraîne une augmentation de la microcirculation sanguine ; la désoxygénation de l’hémoglobine et la production accrue d’ATP stimulent la croissance et la réparation cellulaire.

Une meilleure cicatrisation est ainsi obtenue par la prolifération de fibroblastes synthétisant davantage de collagène. La réduction des prostaglandines pro-inflammatoires PGE2 et des interleukines Il-1, l’augmentation du drainage lymphatique et la stimulation des macrophages participent aux effets anti-inflammatoires.

L’action antalgique s’explique par le relèvement des potentiels d’action des canaux ioniques transducteurs, l’augmentation des taux de β endorphines et de sérotonine, la réduction de la bradykinine et de la substance P, principaux neuromédiateurs excitateurs impliqués dans la physiopathologie de la douleur.

Nous faisons état d’une trentaine de cas cliniques d’arthrose, de tendinopathies, d’affections dermatologiques chez le chien, d’arthrose et de Complexe GingivoStomatite Chronique Féline (CGSF) chez le chat.

Les cas d’arthrose canine ont été évalués par score de boiterie, grille d’Helsinki et goniométrie. Les cas de CGSF et d’arthrose féline ont été évalués par une nouvelle grille dite des Champs Territoriaux reposant sur le répertoire comportemental du chat, grille que nous avons mise au point dans les cliniques de l’île de Ré et que nous utilisons régulièrement depuis 18 mois.

Les résultats sont remarquables avec un très fort indice de satisfaction de la part des propriétaires.

Nous détaillons les moyens de recrutement au cours des consultations généralistes mais aussi au cours de notre consultation Douleur, que nous proposons depuis 2 ans. Des outils de communication et de suivi ont également été développés pour permettre une observance des traitements proche de 100%.

Le Laser est une thérapeutique alternative ou complémentaire très séduisante dans la prise en charge des douleurs, des syndromes inflammatoires et des retards de cicatrisation.

La Physiothérapie (Ensemble des agents physiques naturels ou artificiels utilisés dans un but thérapeutique ou préventif) est un sujet d’actualité dont la profession vétérinaire doit s’emparer. Le Laser constitue un moyen convaincant et d’apprentissage aisé pour progresser dans ce domaine.

Dr. Thierry Poitte

 

- See more at: http://blog.mikan-vet.com/dr-poitte-interet-dun-laser-therapeutique-dans-la-prise-en-charge-des-affections-douloureuses-et-inflammatoires-aigues-ou-chronique/#sthash.Z78xKIny.dpuf

À propos

Physiothérapie, hydrothérapie, préparation physique du chien de sport. Formations professionnelles